Nous avons 58 visiteurs en ligne

487416843 B9710626047Z.1 20161223182025 000 G7787LDE5.1 0

Alors que le train connaît depuis plusieurs années un regain d’intérêt et voit sa clientèle augmenter, les lignes des régions rurales, moins peuplées, connaissent le plus souvent le phénomène inverse. Leur fréquentation diminue car elles sont confrontées à des mesures d’économies récurrentes : diminution de l’offre de trains, correspondances difficiles, fermeture des guichets de gares, équipement des points d’arrêts insuffisants, …

La revitalisation des lignes à faible densité de population

Alors que le train connaît depuis plusieurs années un regain d’intérêt et voit sa clientèle augmenter, les lignes des régions rurales, moins peuplées, connaissent le plus souvent le phénomène inverse. Leur fréquentation diminue car elles sont confrontées à des mesures d’économies récurrentes : diminution de l’offre de trains, correspondances difficiles, fermeture des guichets de gares, équipement des points d’arrêts insuffisants, …

Convaincue que ce phénomène n’est pas une fatalité, la Cellule Ferroviaire, en partenariat avec l'association Navetteurs.be, est décidée à agir en faveur de ces lignes. Après avoir analysé la situation, ils vont ensemble à la rencontre des Communes concernées et mobilisent la population pour mener des actions concrètes d’amélioration du service et de recrutement de nouveaux utilisateurs.

 

Le projet pilote de la ligne Charleroi – Couvin – Charleroi

Séances d’information pour les habitants du 20 avril à Philippeville et du 27 avril à Ham-sur-Heure

Le Cellule Ferroviaire du Service public de Wallonie et Navetteurs.be ont choisi de s’intéresser en premier lieu à la ligne Couvin – Charleroi – Couvin car l’offre de trains y a diminué depuis décembre 2014 et on assiste depuis quelques années à une baisse de sa fréquentation.

La Cellule Ferroviaire a réalisé une étude détaillée de la situation. Elle a tout d’abord analysé l’offre et la demande mais également l’infrastructure. Avec Navetteurs.be, elle a rencontré les bourgmestres de la ligne afin, entre autres, de connaître les projets de développement dans leurs communes. Des comptages et enquêtes ont été réalisés dans les gares afin de mesurer la fréquentation et d’identifier l’origine-destination des voyageurs.

Les résultats de cette étude ont été présentés à la population le 20 avril à Philippeville et le 27 avril à Ham-sur-Heure. Il ressort clairement de l’analyse que, pour assurer son avenir, la ligne Couvin - Charleroi - Couvin a besoin d’augmenter sa fréquentation. Des actions concrètes ont donc été proposées et discutées lors de l’échange de vues qui a suivi entre le public, la Cellule Ferroviaire et Navetteurs.be.

La mise en œuvre de ces actions sera organisée au cours des prochains mois, à travers des groupes de travail impliquant les forces vives de la région (citoyens, associations, communes…).

Vous avez été nombreux à participer à nos 2 séances d’information (+/- 120 personnes). 17 personnes ont déjà marqué leur volonté de créer un Comité de ligne ; sans compter les nombreuses personnes intéressées par des actions plus thématiques. Vous serez recontactés prochainement pour lancer le Comité de ligne.

UN GRAND MERCI A VOUS TOUS !

La liste des actions envisagées est reprise en fin de présentation. Si d’autres volontaires sont disposés à donner de leur temps pour revitaliser la ligne 132, n’hésitez pas à nous contacter en indiquant clairement à quelle(s) action(s) vous souhaitez participer.

Télécharger la présentation

Plus d'infos

- Cellule Ferroviaire (SPW) - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

- Navetteurs.be - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

CPR certification onlineCPR certification CPR certification online
cpr certification online
cpr certification onlineCPR certificationcpr certification online